Cette recherche de Stanford vous aidera à prendre de meilleures décisions alimentaires

Au lieu de compter les calories, essayez d'adopter un « état d'esprit d'indulgence.

Quand vous vivez beaucoup de stress durant la journée, ce qui va se retrouver dans votre assiette au dîner ou au souper est peut-être la dernière chose à laquelle vous pensez. Or ne pas respecter vos objectifs pour une alimentation saine nuit à votre capacité de vous épanouir pleinement. Après tout, de nombreuses recherches montrent qu’une alimentation riche en nutriments est non seulement bénéfique pour votre corps, mais aussi pour votre bien-être mental.

Le paradoxe, c’est que si vous vous concentrez que sur les bienfaits mentaux et physiques d’une alimentation saine (et ne pensez pas que les aliments peuvent être à la fois délicieux et nutritifs), vous pourriez avoir plus de difficulté à toucher à ces bienfaits, selon une étude de l’Université de Stanford. « Nous savons tous qu’une alimentation saine aide notre corps à mieux fonctionner, nous aide à soigner notre silhouette et nous protège contre les maladies, mais quand on a faim, nous voulons principalement manger quelque chose de bon qui a bon goût », dit Brad Turnwald à Thrive. Brad Turnwald, Ph. D., est le co-auteur de l’étude et chercheur postdoctoral au Stanford Mind & Body Lab. Quand on a faim, une alimentation saine peut nous paraître ennuyeuse et restrictive.

Donc, pour alimenter votre corps et votre esprit, optez pour des repas à la fois délicieux et nutritifs. Ces conseils approuvés par des experts peuvent vous aider :

Commencez doucement

Avant de changer complètement toutes vos habitudes alimentaires en même temps, Vagdevi Meunier, Psy.D., psychologue clinicienne et maître formatrice pour l’Institut Gottman, suggère de changer une habitude à la fois. Chez Thrive, nous appelons ces petits changements progressifs des Micropas. Ainsi, au lieu d’éviter le pain et les frites lors de votre prochain souper, Meunier conseille de remplacer seulement une chose pour commencer, comme remplacer les frites par du chou-fleur rôti et garder le pain. Cela aidera votre esprit à s’adapter aux changements sains au lieu de penser que vous vous privez.

Misez sur la saveur

Manger sainement, c’est beaucoup plus que juste des vitamines et des nutriments : ce sont des mets délicieusement croquants, colorés et qui débordent de saveur. L’étude de Turnwald a révélé qu’accorder de l’importance à notre expérience avec la nourriture pourrait nous aider faire de meilleurs choix alimentaires. Cela pourrait être aussi simple que de garnir une salade d’herbes fraîches ou d’ajouter quelques traits de sauce piquante pour rehausser la saveur d’une assiette autrement « ennuyeuse ». Ces stratégies peuvent « nous aider à continuellement choisir des aliments nutritifs et satisfaisants, car nous ne nous sentons pas que nous nous privons », explique Turnwald.

Planifiez

Ceux qui aiment grignoter en après-midi seront ravis : selon la science, planifier vos collations vous permet de contrôler vos envies. Dans une série de recherches in situ portant sur des environnements de bureau réels, des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon ont découvert que les employés qui décidaient le matin ce qu’ils allaient manger le midi consommaient cinq pour cent moins de calories que leurs collègues qui décidaient sur le moment. En décidant ce que vous allez manger au dîner ou à la collation à l’avance, vous pouvez choisir quelque chose d’à la fois nutritif et délicieux. Vous pouvez manger quelque chose que vous voulez vraiment manger, mais qui est aussi bon pour vous.

    Share your comments below. Please read our commenting guidelines before posting. If you have a concern about a comment, report it here.

    You might also like...

    Nutrition//

    Apprenez à manger en pleine conscience en pratiquant la méditation

    by Tess Bredesen
    Activity Recreation//

    Cette nouvelle science du cerveau pourrait vous aider à améliorer votre santé mentale

    by Leanne Williams, Ph.D.
    Work-Life Integration//

    Le guide Thrive pour pratiquer l’acceptation de soi en tant que soin personnel

    by Jen Fisher
    We use cookies on our site to give you the best experience possible. By continuing to browse the site, you agree to this use. For more information on how we use cookies, see our Privacy Policy.